«

»

Séminaire CCA du 20 janvier 2017

Salle Jacques-Louis Lions 2, INRIA Paris, 2 rue Simone Iff, Paris 12ème, Métro Dugommier (ligne 6)

  • 10h00, Jean-Pierre Flori, ANSSI : Quelle courbe elliptique pour la cryptographie ?
    Résumé : Choisir une courbe elliptique pour un usage cryptographique n’est pas une tâche aussi simple qu’il n’y paraît. C’est d’autant plus vrai quand il s’agit de standardiser une courbe destinée à être utilisée par un grand nombre de systèmes et pour une longue durée. En effet,  alors que les critères de résistance aux attaques classiques sont bien compris, le processus de sélection une courbe correcte est source de  « malléabilité » et des doutes ont été émis sur la possibilité de manipuler ce processus afin de générer une courbe qui tomberait dans une classe faible (mais dont la faiblesse ne serait connue que d’un nombre restreint de personnes). Dans cet exposé nous nous intéresserons aux différents critères à prendre compte lors de la génération d’une courbe, que ce soit pour satisfaire les plus paranoïaques ou les plus avides de performances, et à l’assurance qu’apporte le processus sur la « non-malléabilité » de la courbe produite, mais aussi à la construction de certificats permettant de vérifier rapidement qu’une courbe a bien été générée par un processus donné.
  • 11h15,  : Christophe Petit, University of Oxford, Mathematical Institute : Post-quantum cryptography based on supersingular isogeny problems?

Abstract: Motivated by Shor’s quantum factorization and discrete logarithm algorithms and by recent progress on quantum computer hardware, the biggest national security agencies around the world are encouraging a transition towards cryptography protocols that will resist to quantum computers. Isogeny-based cryptography is a recent trend in this area, with papers on the topic published at top crypto conferences and efficient implementations developed by Microsoft Research.

In this talk, I will review the isogeny problems that have been proposed in the literature, the existing cryptographic constructions based on these problems, and some preliminary cryptanalysis results.

The talk will include joint works with Lauter-Kohel-Tignol (ANTS2014), Galbraith-Shani-Ti (ASIACRYPT2016), and Galbraith-Silva Velon.

  • 14h15, Nabil Merkiche, DGA IP  et Sorbonnes universités, UPMC Univ Paris 06, CNRS, LIP6 : Mise en oeuvre d’accélérateurs matériels pour la cryptographie basé sur l’arithmétique RNS

Résumé : L’arithmétique RNS appliquée à la cryptographie est un sujet de recherche dans le domaine académique. Par son caractère intrinsèquement parallèle, cette arithmétique est un excellent candidat pour des accélérateurs matériels sur silicium. Dans un premier temps, nous verrons comment cette arithmétique est utilisée dans différentes applications cryptographiques : réduction modulaire pour calcul sur courbes elliptiques et son utilisation pour le calcul sur les réseaux euclidien (arrondi de Babaï). Dans une second temps, nous verrons que l’intérêt de l’arithmétique RNS ne s’arrête pas à son efficacité dans les calculs, mais aussi à détecter des attaques en fautes « à la volée » lors de calculs cryptographiques.

  • 15h30, Pierrick Méaux, Inria, ENS, CNRS, PSL : Symmetric Encryption Scheme adapted to Fully Homomorphic Encryption Scheme

Abstract : Fully Homomorphic Encryption is a recent powerful cryptographic construction, which enables one to securely compute all functions on encrypted data, and decrypt the result of the function applied to the real data. This construction gives the possibility to securely delegate computation, which is a very important property with the increasing development of Cloud computing. Nevertheless, in current client-server frameworks, the client devices are too restricted to support pure FHE. In order to solve this problem, FHE has to be combined with primitives which incur small computation and communication cost: Symmetric Encryption schemes.

In this talk, we will present symmetric encryption schemes adapted to FHE, focusing on the FLIP family of stream ciphers.
The presentation will be based on the following works:
1. Méaux, Journault, Standaert, Carlet. Towards stream ciphers for efficient FHE with low-noise ciphertexts. Eurocrypt 2016
2. Duval, Lallemand, Rotella. Cryptanalysis of the FLIP Family of Stream Ciphers. Crypto 2016